Lorna Napurrurla Fencer · Caterpillar Dreaming · 2006

Acrylique sur toile, 174 x 140 cm
Œuvre unique, vendue avec certificat d’authenticité
Montée sur chassis
Prix compris entre 10 000 et 15 000 €
UGS : LNF504 Catégorie :

Description

À PROPOS DE L’ŒUVRE

Caterpillar Dreaming (Jajurtuma Jukurrpa) est un cycle de chanson et un récit de cérémonie que Lorna Napurrurla Fencer a hérité de son père. Lorna raconte qu’il s’agit de « chenilles, dans un grand arbre, des effrontés, dans mon pays, pays de Yapa, dans le désert de Tanami ». Ces petites chenilles vertes se regroupent par centaines, vivent et mangent les feuilles des arbres. Les cercles représentent les arbres où les chenilles construisent leurs colonies. Souvent, une ligne représente les chenilles, lorsqu’elles ont terminé leur cycle de croissance.
A la différence de nombreux artistes aborigènes qui décrivent surtout les chemins et les sentiers qu’empruntent les Rêves, Lorna traduit dans son langage pictural, le cycle des saisons dans le bush. Observatrice des teintes que prend le désert avec les saisons et les heures, elle traduit les arbres dans tout leurs états.
La toile provient d’un centre d’art et possède un numéro d’enregistrement (LNF504). Les indications sont mentionnées à l’arrière de la toile. Elle est vendue avec un certificat d’authenticité.

 

À PROPOS DE LORNA NAPURRURLA FENCER

Lorna Fencer est née vers 1920 et décédée en 2006. « Femme de Loi », Lorna s’est mise à peindre tardivement, à près de soixante ans. Gardienne de Rêves importants hérités de son père, Lorna était une personnalité de premier plan dans la communauté warlpiri de Lajamanu. 
Dotée d’un caractère entier et volontaire, engagée dans l’action de redistribution des terres aux Aborigènes, elle s’est rapidement mise en quête de galeries, sans attendre que Lajamanu ait enfin une coopérative fonctionnelle. Cette indépendance, Lorna l’a payée par une prise en charge institutionnelle faible. D’un talent qui l’a classée assez vite parmi les plus grandes de la peinture aborigène, elle n’a que peu bénéficié des circuits de distribution d’Emily Kame Kngwarreye, l’autre grande dame du désert.
Mais Lorna Fencer est restée célèbre pour deux raisons : sa soif des couleurs, de toutes les couleurs, déposées en points et en couches épaisses et son avidité extrême à peindre. Rien ne pouvait interrompre le dialogue de la vieille dame et de sa toile lorsqu’elle y fixait, dans de grands gestes précis, les traces de son Rêve. Et sans relâche, elle peignait comme si le temps passé à autre chose dans les deux premiers tiers de vie devait être rattrapé.

 

Prix reçus par cette artiste :
2004. Finalist, Telstra National Aboriginal & Torres Strait Islander Art Award, Darwin (Australie)
1998. John McCaughey Memorial Art Award, National Gallery of Victoria, Melbourne (Australie)
1997. Gold Coast City Art Award (Australie)

 

Ses œuvres sont présentes dans de nombreuses collections :
National Gallery of Victoria, Melbourne (Australie)
National Gallery of Australia, Canberra (Australie)
Museum & Art Galleries of the NT, Darwin (Australie)
Museum of Victoria, Melbourne (Australie)
Australian Heritage Commission Collection, Canberra (Australie)
Christensen Collection, held by Museum of Victoria, Melbourne (Australie)
Holmes a Court Collection of Western Australia (Australie)
Artbank, Sydney (Australie)
Gold Coast City Art Gallery, Gold Coast (Australie)
Gantner Myer Collection of Aboriginal Art (Australie)
Laverty Collection, Sydney (Australie)
Kerry Stokes Collection, Perth (Australie)
Aboriginal Art Museum, The Netherlands
National Museum of Art, Washington (Etats-Unis)
Richard Kelton Foundation, Santa Monica (Etats-Unis)
Donald Kahn Collection (Etats-Unis)
Museum of Holland (Pays-Bas)

 

Principales expositions personnelles et collectives :
2014. « Poétique de l’igname », DZ Galerie, Paris (France)
2012. « Heirs and Successors », Japingka Gallery, Fremantle (Australie)
2012. « The Colourists: Kudditji Kngwarreye & Lorna Napurrula Fencer », Japingka Gallery, Fremantle(Australie)
2011. « Yulyurlu: Lorna Fencer Napurrula », Australian National University, Drill Hall Gallery, Canberra (Australie)
2007. « Lorna Napurrula Fencer, A Tribute », Japingka Gallery, Fremantle (Australie)
2006. « Luminaries of the Desert », Japingka Gallery, Fremantle (Australie)
2005. « Lorna Napurrula Fencer », Hogarth Galleries, Sydney (Australie)
2005. « Divas of the Desert », Gallery Gondwana, Alice Springs (Australie)
2005. « Lorna Napurrula Fencer, Yumurrpa », Vivien Anderson Gallery, Melbourne (Australie)
2004. « Divas of the Desert », Gallery Gondwana, Alice Springs (Australie)
2004. « Big Country », Gallery Gondwana, Alice Springs (Australie)
2004. « Yumurlpa »,  Gow Langsford Gallery, Sydney (Australie)
2003. « Serenitiy, Past and Present », Walsrode (Australie)
2003. « Lorna Napurrula  Fencer »,  Chapman Galleries, Canberra (Australie)
2003. « Lorna Napurrula Fencer », Vivien Anderson Gallery, Melbourne (Australie)
2003. « Lorna Napurrula Fencer », Japingka Gallery, Fremantle (Australie)
2003. « Big Country (Group Exhibition) », Gallery Gondwana, Alice Springs (Australie)
2002. « Jinta Jungu », Museum for Natural History, Humbold-University, Berlin (Allemagne)
2002. « Lorna Napurrula Fencer, Powerful New Paintings from the Tanami Desert », Japingka Gallery, Fremantle (Australie)
2002. « Lorna Napurrula Fencer, The Big Picture, Vivien Anderson Gallery, Melbourne (Australie)
2001. « Brit’s Art & Promotion », Düsseldorf (Allemagne)
2000. « Expo 2000 », Australian Pavilion, Hannovre (Allemagne)
2000. « Australian Night », Berlin (Allemagne)
2000. « Indigenous Artists Exhibition », Yuwayi Gallery, Sydney (Australie)
1999. « Paintings from Lajamanu Community », Japingka Gallery, Fremantle (Australie)
1999. « Brit’s Art & Promotion », Jülich, Gondwana Gallerie, Rome (Italie)
1999. « Tjinyipjila-Australian Message », Washington (Etats-Unis)
1999. « Love, Magic, Erotics & Politics in Indigenours Art », S.H. Ervin Gallery, Sydney (Australie)
1999. « Indigenious Art of the Dreamtime », United Nations Buildings, New York (Etats-Unis)
1998. « Australian Heritage Commission », Canberra (Australie)
1998. « Yulyulu », Alcaston Gallery, Melbourne (Australie)
1998. « 6th Australian Contemporary Art Fair », Exhibition Building, Melbourne (Australie)
1998. « Warnayaka Warlpiri », Karen Brown Gallery, Darwin (Australie)
1998. « Wild Warlpiri Women », Coo-ee Aboriginal Art Gallery, Sydney (Australie)
1997. « Women’s Body Paint », National Gallery of Victoria, Melbourne (Australie)
1997. « Recent Acquisitions, National Gallery of Victoria », Melbourne (Australie)
1997 . Me Warlpiri, Alcaston Gallery, Melbourne (Australie)
1996. « All About Art », Alcaston Gallery, Melbourne (Australie)
1991. « Aboriginal Art », Australian Embassy, Washington (Etats-Unis)
1991. « Paint Up Big:  Warlpiri Women’s Art from Lajamanu », National Gallery of Victoria, Melbourne (Australie)
1991. « Aboriginal Art and Spirituality », High Court of Australia, Canberra (Australie)

Informations complémentaires

Poids 3 kg
Dimensions 174 x 140 cm